Confiture aux bleuets, lavande et chocolat

Avouez que vous bavez juste à lire le titre. À moins que vous n’aimez pas les bleuets, c’est possible. Je suis cependant certaine à 99,5% que même une personne qui n’aime pas ces beaux petits fruits du Québec changerait d’avis et se délecterait en cachette en mangeant la confiture à même le pot avec une cuillère. Rien de moins. Il n’y a pas beaucoup d’ingrédients et ce n’est pas long à faire. Il suffit d’avoir les BONS ingrédients et si vous ne les avez pas, c’est le type de recette que je vous dirais, passez votre tour et faites autre chose. Je vais maintenant penser à ce que je vais faire avec ma crête de framboises d’ici demain. Pas envie de confiture mais plutôt d’un bundt moelleux coco/citron/framboise, de tarte aux framboises et cerises ainsi que de muffins aux framboises à la farine de maïs. Que feriez-vous à ma place?

confiture-bleuet-lavande-choco

Confiture aux bleuets, lavande et chocolat (donne environ 10 pots de 250ml)
2 litres de bleuets frais
1 tasse sucre de canne blond
4 c. à soupe lavande séchée
1/2 fève Tonka en poudre (facultatif)
4 c. à table fécule de maïs
1 tasse chocolat noir 64%

  • Mettre les bleuets  et le sucre dans une grande casserole et chauffer à feu moyen jusqu’à ce que le sucre soit dissout et que le mélange bouillonne.
  • Laisser bouillonner 15 minutes, ajouter la lavande et la Tonka. Brasser.
  • Mélanger la fécule avec un peu d’eau froide jusqu’à ce que la fécule soit dissoute. Ajouter aux bleuets et brasser le tout.
  • Cuire encore 15 minutes jusqu’à épaississement.
  • Ajouter le chocolat et brasser jusqu’à ce qu’il soit fondu.
  • Mettre en pot!

*J’ai une promotion pour vous qui dure jusqu’à 23h59 aujourd’hui, 23 août: Chez Chefmix.ca, obtenez la livraison gratuite de vos produits grâce au code: FREE.

2 thoughts on “Confiture aux bleuets, lavande et chocolat

  1. Salut !

    ÉEn décidant des confitures et muffins que mon groupe de l’école de cuisine allions faire pour nos déjeuners, on a parlé de faire une recette de confiture qui sort de l’ordinaire. J’ai tout de suite pensé à cette recette et je l’ai googlé avec mon téléphone pour le montrer à ma prof et on l’a tout de suite choisi, pour la faire en double !

    Étant donné qu’il ne nous restait qu’un casseau de bleuets, mais qu’on avait 13 casseaux de mûres, on l’a fait aux mûres à la place. Et puisque ma prof n’a trouvé de la lavande nulle part à Baie-Comeau, même à l’épicerie fine, on a remplacé la lavande par un mélange de menthe fraîche et d’anis étoilé, le tout dans un baluchon de coton-fromage. La lavande ayant une saveur se rapprochant de ces deux épices, c’est une bonne substitution.
    Pour le chocolat noir, on a pris du Bakers noir 70% (5 carrés pour une recette simple)

    Nous avons donc fait la recette double aujourd’hui et nous y avons goûté. Ma prof a tripé, et une de mes camarades s’est rappelé les bleuets dans le chocolat que fait notre confiserie locale.
    J’en ai fait aussi goûter à ma mère, et comme moi, elle a adoré !

    Pour ceux qui ne trouvent pas de lavande dans leur coin, remplacez les 4 c. à soupe de lavande par 3 feuilles de menthe fraîche et 1 étoile d’anis et mettez-les dans un baluchon de mousseline, pour pouvoir les enlever à la fin de la cuisson.

  2. J’ai fait deux fois des confitures bleuets et choco et je dois dire que j’ai crée un monstre, depuis, mon frère ne cesse de m’en redemander. J’aime beaucoup ta version!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.